Épilogue bonus

Falnaird, Loch Awe, septembre 1309

 

Craig s’immobilisa à l’entrée de la grande salle, son cœur se serrant en réaction à l’odeur fleurie de la bruyère fraîche. Amy avait l’habitude de cueillir toute plante en fleurs et de les mettre dans des vases en argile qu’elle fabriquait. Il y en avait sur chacune des six longues tables et sur la table du seigneur, rendant la pièce plus gaie et plus lumineuse. Ce mois de septembre avait été plus chaud que d’habitude, et les bruyères étaient toujours en fleurs, parsemant de violet et de magenta les collines vertes entourant Falnaird, le domaine de Craig.

Elles étaient là, les deux amours de sa vie : son épouse et sa fille. Amy tenait Jenny, âgée de neuf mois, sur sa hanche tandis qu’elle parlait à Moibeal, la nourrice. Les longs cheveux cuivrés d’Amy étaient tressés et rassemblés en un chignon derrière sa tête. Il savait que cela devait être pratique, mais cela faisait surtout ressortir la pureté de sa peau et ses grands yeux aux longs cils.

Jenny était une Cambel : les cheveux sombres et les yeux verts légèrement en amande. Elle gazouillait et suçait son poing, puis un sourire radieux se dessina sur son doux visage rosi lorsqu’elle se tourna vers lui.

— Babababa ! s’exclama-t-elle sans retirer son poing de sa bouche.

Craig sentit un sourire bête qu’il n’aurait pu essayer de contenir lui courber les lèvres.

Moibeal était une femme âgée de cinquante ans avec le visage sévère d’une nonne. Elle lui adressa un signe de tête.

— Mon seigneur.

Amy se tourna, ses yeux s’illuminant à sa vue. Seigneur, sur son lit de mort il penserait à ces yeux et à ce visage. Ce regard, l’étincelle qu’il contenait étaient sa raison de vivre. C’était ce qui l’avait aidé à tenir durant toutes les batailles qu’il avait combattues pour Robert Bruce et pour son clan.

Il était rentré auprès d’elle.

Cliquez ici pour télécharger l’épilogue bonus complet:

%d bloggers like this: